Quand la chapelle d'Amerval se transforme en basilique d'un jour !

Visite de Monseigneur Dollmann à Amerval.

Quand la chapelle d’Amerval se transforme en Basilique d’un jour !

Ils étaient tous au rendez-vous ce samedi 5 juillet à 9h pour fleurir la chapelle qu’ils avaient nettoyée et fleurie la veille. En attendant l’arrivée de Monseigneur Dollmann, ils répétèrent les chants sous la direction d’Héloïse.

Puis Monseigneur Dollmann arriva accompagné de l’Abbé André. Les jeunes lui firent faire le tour de la chapelle et expliquèrent les travaux déjà effectués. Puis à l’intérieur se déroula une rencontre dont ils se souviendront longtemps : ils se présentèrent tour à tour, puis expliquèrent avec un PowerPoint les projets pour la suite des travaux de la chapelle, et leurs différentes actions : encadrements des retraites de 1° communions et professions de Foi, le jeu de la passion le dimanche des rameaux, leur week-end à Chimay avec les jeunes de Bienheureux Karl. Monseigneur les encouragea à poursuivre et se fit expliquer le choix de Saint François d’Assise et Sainte Maxellende à qui sera dédiée la chapelle une fois terminée.

Puis à 11H, il célébra la messe avec le père André et Dominique notre Diacre. Les parents des jeunes nous avaient rejoints ainsi que les personnes nous aidant dans les travaux. La chapelle résonna de chants joyeux et dans son homélie notre évêque expliqua aux jeunes qu’à l’exemple de St François, il n’y avait pas que la chapelle en briques à retaper mais changer son cœur et se construire intérieurement.

Un pot de l’amitié permit à chacun de converser avec Monseigneur Dollmann puis celui-ci partagea le pique-nique des jeunes en toute simplicité. MERCI, Monseigneur !

Dès l’après-midi, ils se mirent à la tâche : pendant 3 jours, ils grattèrent le sol et repeignèrent les murs !

Les veillées furent très animées par les jeux et le lundi par l’accueil de quelques 4° années !

Mais, s’ils savent rire, nos jeunes savent aussi prier ! Les laudes chaque matin au son de la guitare et les Complies le soir. Dimanche soir, les complies furent suivies d’un temps d’adoration.

Les 5, 6, 7 au travail, alors le 8 : détente ! Un pique-nique au Val-Joly suivi de 3heures d’accrobranche !

A quand le prochain camp ? En tout cas la messe du 2 novembre sera célébrée dans une chapelle repeinte !

 

Article publié par Saint Denis Solesmes • Publié le Samedi 10 août 2019 • 133 visites

keyboard_arrow_up