Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

EDITO DU MOIS DE MAI

Du Lundi 01 à Après-Demain

 

 

EDITO : Marie Mère de Dieu, la première en chemin !

 

Les jours et les mois passent vite. Nous voici au mois de Mai déjà. Mois apparemment le plus beau, mois de Marie. « La première sur le chemin de notre Foi, Espérance et Amour en Christ ressuscité et vivant au milieu de nous. Nous chantons souvent en son honneur : « Marche avec nous, Marie, sur nos chemins de croix, ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu. La première en chemin, brille ton espérance dans ton cœur déchiré et la nuit du tombeau. Heureuse Toi qui crois d’une absolue confiance ; sans voir et sans toucher, tu sais le jour nouveau ».

 

Certes, Marie en nos jours est le signe parfait du modèle de notre foi en la personne du Christ, le même hier et aujourd’hui et dans les temps à venir. Autrement dit, la Mère est bien présente dans la manifestation du Fils en chacune de ses apparitions. Elle était au cénacle enfermée avec les apôtres dans la prière portée par la grâce de la résurrection. Il semble légitime que l’Eglise quelques jours après la Solennité pascale, fasse mémoire de celle qui en son sein, a porté le Sauveur de notre humanité ; même si le mal continue à sévir d’une façon déplorable. En ce troisième dimanche de Pâques, les chrétiens doivent tirer les conclusions pratiques de la façon dont Dieu les a libérés ! Ils n’ont pas été sauvés à prix d’or, mais par un don d’Amour, celui de l’Agneau livré pour tous. A travers Jésus, ils ont découvert le vrai visage d’un Dieu de miséricorde. Qu’ils vivent désormais tournés vers lui, imprégnés de cette vision libératrice qui s’est affirmée au terme d’une longue Histoire. Sur la route d’Emmaüs, deux hommes ont ouvert les yeux. Ce qui les a arrachés à leur aveuglement, c’est une relecture de l’Ecriture éclairée par Jésus lui-même. C’est surtout un geste de partage, à travers lequel s’affirmait la pérennité d’un Amour triomphant. Le voile s’est alors déchiré, l’histoire a trouvé sens duquel germait l’homme nouveau, accédant enfin à la vie de l’Esprit. Le Royaume que le christ est venue bâtir est bien là et il est possible de l’annoncer en suivant les pas de la Vierge Marie.

Chrétiens, annonçons  le Royaume, nouvelle société où il devient enfin possible de vivre. Prions le Seigneur par Marie de venir lui-même nous ouvrir les yeux, pour que nous reconnaissions enfin son Amour triomphant pour la construction d’un monde meilleur avec la force de son Esprit.      

                                                              Père, Jean-Michel Tchitembo.

Article publié par Paroisse Saint-Denis en Solesmois • Publié Jeudi 13 avril 2017 • 109 visites

Le temps de l'Eglise

Lectures du jour :

> Avec Messe Infos

Actualités de l'Eglise

Sortie de l’ouvrage : « Protection, délivrance, guérison »
A l’occasion de la publication prochaine par les éditions Mame du livre intitulé : Protection,...

Le Père Vincent Siret nommé recteur du Séminaire pontifical français de Rome
Le Père Vincent Siret, nommé recteur du Séminaire pontifical français de Rome.

Fête de la Saint-Martin : Rassemblement diocésain à Tours
A l’occasion de l’année Saint-Martin, un rassemblement diocésain se tiendra le jeudi...

Commentaires du dimanche 28 mai
28 mai 2017, 7éme dimanche de Pâques, commentaires des lectures bibliques, Marie-Noëlle Thabut,...

Homélie du dimanche 28 mai
Septième dimanche de Pâques

Haut de page